Philippe Pouletty

Philippe Pouletty

Philippe Pouletty (Nouvelobs) a démarré son parcours dans le domaine de la recherche à l’université de Stanford au sein de ses infrastructures de Medical Microbiology. Expert en biologie moléculaire, l'ancien interne a notamment imaginé une nouvelle méthode d’amplification de gènes. Tout au long des années, Truffle Capital a épaulé financièrement environ 60 PME novatrices dans le milieu de la recherche médicale. La compagnie a entre autres donné les moyens de procurer plus d'un millier d'emplois aux travailleurs. Évoluant en Europe et aux États-Unis, Philippe Pouletty a constitué de nombreux établissements de biotechnologie développant des soins et des dispositifs médicaux originaux. L'ancien interne comptabilise une foule d'accomplissements dès son entrée dans l'univers du business. Dans le but de favoriser le financement de la recherche et d'encourager l’innovation technologique, le futur DG de Truffle Capital a suggéré depuis 1999 divers changements comprenant l’amélioration du système fiscal et la mise en place du statut de JEI.

La startup Theradiag figure dans le portefeuille de Truffle Capital dès 2003 et se révèle introduite en bourse en 2012. Philippe Pouletty se trouve être l'administrateur intérimaire de cette société spécialiste en diagnostic de 2009 à 2010. Truffle Capital a entre autres créé Neovacs courant 2003 dans le but d'élaborer des produits pour soigner les affections auto-immunes. En raison de son aspect intéressant, le laboratoire se révèle introduit en bourse courant 2010. Inscrite au NYSE, l'enseigne Altimmune se concentre sur l'élaboration d’immunoadjuvants destinés aux substances contre les infections ainsi qu'aux vaccins. La société se joint au portefeuille tenu par le chercheur en 2007 et se retrouve ensuite intégrée à Pharmathène US. Philippe Pouletty s'avère entré dans l'univers de la dermocosmétique en 2011 en concevant Pilosciences. Cet établissement a été liquidé en 2015 au même titre que Cytomics, une enseigne spécialiste des produits antifongiques.

Les actions du chercheur au sein de Truffle Capital

Dans le domaine de la recherche médicale, Philippe Pouletty est principalement renommé comme étant le cofondateur et l'administrateur de Truffle Capital SAS. Cette enseigne de tenue de ressources de venture capital a vu le jour en 2001. Au sein de Truffle Capital, Philippe Pouletty s’attelle entre autres à analyser et à choisir les brevets dignes d'intérêt des établissements accompagnés. Ces projets s'avèrent choisis en fonction de leur originalité. Le médecin a constitué l'entreprise Truffle Capital en s'associant à des professionnels disposant de connaissances avancées de ce milieu, Henri Moulard et Bernard-Louis Roques. La compagnie s'occupe de liquidités évaluées à environ 750 millions d’euros. La majorité des projets accompagnés par Truffle Capital s'avère constituée par le médecin et son équipe. Le fonds de placement opère dans l'univers de la biotechnologie et crée principalement des spins off de laboratoires rattachés à des universités internationalement renommées.

Arrivée du chercheur dans l'univers de l'entrepreneuriat

Pour pouvoir mener des observations liées à l’effet combiné de produits sur les hématies et l’albumine, l'entrepreneur investit dans la société spécialisée en biotechnologie RedCell Inc. (devenue Conjuchem Inc.) simultanément à la cotation en bourse de SangSat. Philippe Pouletty a bâti l'établissement se concentrant sur la biotechnologie RedCell Inc. en s'appuyant sur des brevets personnels. Renommé Conjuchem Inc., il entre en bourse au Canada en 2000. Businessman chevronné, Philippe Pouletty a contribué à constituer DrugAbuse Sciences Inc., une société s'appliquant à développer de nouvelles formules pour combattre la toxicomanie et l’alcoolisme. Cette entreprise a été mise en place durant son séjour productif au cœur de la Silicon Valley courant 1995.

Titres honorifiques et actions en dehors du domaine de la recherche

Afin d’aider les sociétés innovantes à l'échelle internationale, Philippe Pouletty s'est notamment associé au dirigeant de Microsoft entre 2005 et 2010. Ces différentes coopérations montrent son investissement personnel en faveur de la recherche scientifique et de la créativité. Grâce à ses travaux dans le secteur de la biologie moléculaire réalisés de 1986 à 1988, Philippe Pouletty a pu rejoindre la Stanford University Invention Hall of Fame. De plus, le médecin siège à la société française d’immunologie depuis1982. Auprès de l’association européenne de biotechnologie, le businessman s'avère capable de soutenir davantage les laboratoires avant-gardistes. Le DG de Truffle Capital a ainsi accepté la place de vice-président d’Europabio entre 2005 et 2009.